Armagnac

L’armagnac est une eau-de-vie de raisin produite dans la région du Pays de Gascogne, dans le sud-ouest de la France, entre l’Adour et la Garonne, sur les contreforts des Pyrénées, où elle est élaborée depuis le XVe siècle. Le terroir composé ici d’un mélange varié de sable et d’argile, se répartit sur des collines ondulées et ensoleillées pendan...

L’armagnac est une eau-de-vie de raisin produite dans la région du Pays de Gascogne, dans le sud-ouest de la France, entre l’Adour et la Garonne, sur les contreforts des Pyrénées, où elle est élaborée depuis le XVe siècle. Le terroir composé ici d’un mélange varié de sable et d’argile, se répartit sur des collines ondulées et ensoleillées pendant le long été. Frère aîné du cognac, l’armagnac est produit depuis 1411 ou même avant, ce qui en fait le plus ancien spiritueux français que nous connaissions. Au même titre que le cognac, l’armagnac est reconnu comme une « Appellation d’Origine contrôlée » depuis 1936. Cependant, ce n’est pas seulement le lieu qui sépare les deux spiritueux. Pour saisir ce qui distingue l’armagnac du cognac il importe de comprendre les bases de la culture de la vigne, de la distillation et de l’effet des types de bois sur la maturation de l’alcool. Le raisin : Alors que le cognac est fabriqué en grande partie à partir du raisin Ugni Blanc, l’armagnac utilise plusieurs cépages — l’Ugni Blanc représente 55 % de la production mais est ensuite associé au Baco Blanc/Baco 22A (35 %), à la Folle Blanche (5 %) et au Colombard (5 %). Six autres cépages peuvent être légalement utilisés, mais ils sont extrêmement rares. L’Armagnac compte trois régions viticoles distinctes : Le Bas Armagnac : Très réputé, il produit des eaux-de-vie au bouquet de prune très marqué. Cela représente la majorité de la production d’armagnac. L’Armagnac-Ténarèze : Produit des eaux-de-vie richement parfumées et au caractère robuste. Haut Armagnac : Bien qu’il couvre la plus grande superficie, ce terroir compte moins de vignobles et a donc le plus petit rendement des trois régions. Distillation : L’alambic utilisé pour le cognac est basé sur la double distillation et l’eau-de-vie a un volume alcoolique moyen de 72 % à la sortie de l’alambic. Pour l’armagnac, les alambics à colonne sont préférés, mais l’eau-de-vie n’est distillée qu’une fois. Selon la loi, le degré de distillation peut se situer entre 52 % et 72,4 %, mais se situe généralement dans la partie inférieure de cette fourchette. Une fois que la distillation est en cours, elle se poursuit 24 heures sur 24. La période entre la récolte et la fin de l’hiver est connue sous le nom de « La Flamme de L’Armagnac », marquée par des fêtes et des célébrations dans toute la Gascogne. Contrairement à l’échelle de production et à la popularité mondiale du cognac, l’armagnac est principalement produit par de petits producteurs, près d’un tiers de la production étant réalisée dans des alambics mobiles qui peuvent être déplacés dans la campagne ou partagés avec les voisins. En fait, il n’y a pas de grands producteurs d’armagnac et même les plus grandes entreprises ne produisent qu’environ 1 à 2 millions de bouteilles par an. De tous les spiritueux français, l’armagnac est probablement le moins industriel. La maturation : Le cognac est principalement vieilli dans des fûts de chêne français provenant des forêts du Limousin ou de Tronçais, dans le centre de la France, tandis que l’armagnac peut vieillir dans du chêne gascon du sud. Appelé aussi « chêne noir », ce bois est particulièrement tannique, conférant une couleur profonde et un caractère intense de fruits noirs. Les armagnacs peuvent être classés selon leur âge, à partir du 1er avril après la distillation des eaux-de-vie. Les classifications d’âge pour l’armagnac diffèrent légèrement de celles du cognac : VS : au moins un an de vieillissement dans le bois VSOP : au moins quatre ans Napoléon : au moins six ans Hors d’Age, XO : au moins 10 ans Millésime : doit avoir plus de 10 ans et ne doit pas être mélangé avec d’autres millésimes. Notez qu’avec les millésimes, l’année sur l’étiquette indique l’année de la récolte. La production à petite échelle de l’armagnac signifie que le résultat peut varier considérablement d’un distillateur à l’autre, même au sein d’une même ville ou d’un même terroir. Si l’eau-de-vie est souvent audacieuse et robuste, on peut aussi la trouver florale et légère, voire épicée avec des notes de cuir et d’encens. La gamme de saveurs que l’on trouve dans l’armagnac peut couvrir un large spectre, simplement parce qu’il s’agit d’un produit artisanal. Fabriqué en petites quantités par des producteurs largement inconnus, cet alcool porte son individualité avec fierté. Pour les amateurs de cette eau-de-vie méconnue, ses racines paysannes et ses variétés rustiques individuelles sont intrinsèquement liées à sa popularité et font partie intégrante de son charme. Le lien entre les viticulteurs, le terroir et l’eau-de-vie fait de cet ancien spiritueux un produit unique en son genre. Chaque armagnac est aussi unique que les mains qui l’ont élaboré et c’est comme ça qu’il doit être.

Affichage 1-24 de 50 article(s)
Produit ajouté à la liste de souhaits
Produit ajouté pour comparer.

To give you the best possible experience, this site uses cookies and by continuing to use the site you agree that we can save them.

 Our Privacy Policy

Vous suivez cette marque avec succès